Marc Garneau

Votre député de


Notre-Dame-de-Grâce-Westmount

Marc Garneau

Votre député de


Notre-Dame-de-Grâce-Westmount

Menu

Les ministres Champagne, Bains et Garneau unissent leurs efforts dans le cadre d’une mission commerciale en Inde axée sur la technologie et l’innovation

Communiqué de presse

Le 17 octobre 2017 – Ottawa, Canada – Affaires mondiales Canada

Le dynamisme des liens culturels et interpersonnels entre le Canada et l’Inde représente un avantage concurrentiel n’ayant pas encore été entièrement exploité au profit des Canadiens et des Indiens. Le Canada compte plus d’un million d’Indo-Canadiens et ses échanges commerciaux avec l’Inde représentent annuellement 8 milliards de dollars. Le resserrement des relations économiques est maintenant essentiel afin de transformer cette riche diversité culturelle en une force économique qui favorisera la croissance à long terme, la prospérité et la création d’emplois pour les Canadiens de la classe moyenne.

À cette fin, le ministre du Commerce international, l’honorable François-Philippe Champagne, le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains, et le ministre des Transports, l’honorable Marc Garneau, dirigeront une mission commerciale en Inde du 13 au 17 novembre 2017, en compagnie d’une délégation de gens d’affaires canadiens.

Il est maintenant temps de saisir les occasions, de faire preuve d’ambition et d’accroître les exportations vers l’Inde ainsi que les investissements bilatéraux. Cette mission commerciale commencera à New Delhi, à l’occasion du 23e Sommet de la technologie. Le Canada y sera présenté comme pays partenaire, ce qui démontrera clairement son rôle à titre de chef de file à l’avant-garde de l’économie du XXIe siècle. La délégation se rendra par la suite à Mumbai, à Kolkata, à Pune, à Hyderabad et à Bangalore pour des programmes commerciaux sectoriels, en tirant profit des relations entre les Canadiens et les Indiens du nord et du sud, de l’est et de l’ouest, et de l’ensemble du sous-continent.

Le commerce progressiste consiste à faire en sorte que le commerce soit avantageux pour les gens partout dans le monde. Cela signifie donc de mettre l’accent sur les intérêts et les ambitions des petites entreprises, notamment celles qui appartiennent aux femmes, aux jeunes et aux entrepreneurs autochtones. Une grande partie de l’économie du Canada repose sur les petites et moyennes entreprises, et celles-ci seront les grandes gagnantes d’un accès élargi aux marchés.

La mission commerciale du Canada mettra en valeur le rôle des femmes dans le domaine des sciences et des affaires. Elle s’appuiera sur le Plan pour l’innovation et les compétences du Canada en offrant un soutien aux entrepreneurs canadiens et aux investisseurs étrangers qui songent à établir des partenariats avec des entreprises canadiennes novatrices. Le Canada ouvre la voie en vue de redéfinir la façon de faire du commerce dans le monde. En donnant la priorité aux gens et en mettant l’accent sur la classe moyenne, le Canada veillera à la prospérité future des entreprises, des agriculteurs et des travailleurs canadiens.

Les entreprises canadiennes qui souhaitent participer à cette mission commerciale en Inde peuvent s’inscrire pour se joindre à la délégation. La diversité du Canada constitue une force économique qui met les Canadiens dans une meilleure position pour réussir à diversifier leurs activités en accédant à de nouveaux marchés comme celui de l’Inde.

Citations

« Le prochain chapitre de la réussite économique du Canada sera écrit en tirant parti de notre diversité multiculturelle et en faisant en sorte que celle-ci se traduise par un renforcement des liens commerciaux au profit de la classe moyenne. Les échanges entre le Canada et l’Inde sont essentiels à cette démarche. Cette mission mènera les entreprises canadiennes à l’avant-garde de l’innovation en matière de biens, de services et de technologies. Elle permettra aussi de trouver des idées novatrices pour élargir l’accès à l’économie effervescente de l’Inde qui compte plus d’un milliard de consommateurs. »L’honorable François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international

« Le Canada compte sur une innovation de pointe et une forte croissance économique – deux facteurs fondamentaux en vue d’attirer l’investissement au pays. Le Canada est reconnu pour sa main-d’œuvre talentueuse et hautement qualifiée. Par ailleurs, l’Inde est le pays qui connaît la plus forte croissance parmi les grandes économies. Le fait de rassembler des gens d’affaires des deux pays pourrait créer des synergies puissantes et durables qui seront bénéfiques à une plus grande partie de la population, au Canada comme en Inde. »L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

« Cette mission commerciale en Inde est l’occasion idéale de mettre en lumière l’expertise canadienne liée aux innovations technologiques en matière de transport, comme les systèmes de transport intelligents, au sein d’une immense et dynamique économie qui présente des besoins nouveaux et accrus au chapitre de l’infrastructure urbaine et de l’infrastructure des transports. Cette mission nous permettra aussi d’approfondir nos relations commerciales avec l’Inde et d’améliorer les occasions d’investissement pour les entreprises canadiennes des secteurs des technologies, de l’aérospatiale et du transport ferroviaire. »L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports

Faits en bref

  • En 2016, le commerce de marchandises entre le Canada et l’Inde s’élevait à 8 milliards de dollars.
  • L’Inde se classe au quatrième rang des économies mondiales. C’est le deuxième pays le plus peuplé du monde. Selon la Banque mondiale, l’Inde est la grande économie qui connaît la croissance la plus rapide au monde et cette tendance devrait se poursuivre pendant les cinq prochaines années.

Liens connexes