Marc Garneau

Votre député de


Notre-Dame-de-Grâce-Westmount

Marc Garneau

Votre député de


Notre-Dame-de-Grâce-Westmount

Menu

Le ministre Garneau souligne plus de 100 ans d’histoire de l’aviation et lève le voile sur un grave problème de sécurité

Transports Canada incite fortement les Canadiens à dénoncer les imprudents qui dirigent des lasers vers les aéronefs

OTTAWA, le 23 févr. 2017 /CNW/ – Les Canadiens méritent d’être en sécurité lorsqu’ils utilisent le transport aérien, et c’est ce à quoi ils s’attendent. Aujourd’hui, alors que le Canada marquait plus de 100 ans d’histoire de l’aviation, l’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a insisté sur l’importance d’un grave problème de sécurité que nous devons aborder ensemble : les frappes laser.

À l’occasion de la Journée nationale de l’aviation, le ministre Garneau, qui était à Ottawa et accompagné de la secrétaire parlementaire, Karen McCrimmon ainsi que du président de l’Association canadienne des chefs de police, du sous-commissaire de la Police provinciale de l’Ontario, et du président de l’Air Line Pilots Association Canada, a rappelé aux Canadiens cet important enjeu. Le ministre a fortement incité les Canadiens à communiquer sans délai avec les forces de l’ordre s’ils voient quelqu’un diriger un laser vers un aéronef.

Transports Canada collabore avec les forces de l’ordre partout au pays afin de réduire le nombre de frappes laser et de poursuivre les imprudents qui compromettent la sécurité des passagers du transport aérien, des équipages de conduite, et des personnes au sol.

Diriger un laser vers un aéronef est un crime grave aux conséquences importantes. Les contrevenants sont passibles d’amendes maximales de 100 000 $ ou d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 5 ans, ou les deux.

Le réseau de transport aérien du Canada est l’un des plus sécuritaires au monde. Dans le cadre de ses efforts continus visant à préserver et à améliorer la sécurité aérienne, Transports Canada demande aux Canadiens d’aider les forces de l’ordre à recueillir de précieux renseignements qui leur permettront de sanctionner ceux qui compromettent la sécurité aérienne.

Nous invitons les Canadiens à se rendre au www.tc.gc.ca/PasBrillant pour en savoir plus sur les dangers et les conséquences des frappes laser.

Les faits en bref

  • Les lasers peuvent distraire les pilotes, en créant une lumière éblouissante pouvant nuire à leur vision, ou les aveugler temporairement.
  • En 2016, près de 450 frappes laser ont été signalées à Transports Canada.

Citations

« Je suis très préoccupé par la fréquence des incidents impliquant des lasers. Transports Canada collabore étroitement avec les forces de l’ordre et l’industrie de l’aviation pour remédier à ce grave problème qui représente une menace extrêmement sérieuse pour la sécurité aérienne. J’encourage les Canadiens à signaler les frappes laser et ainsi nous aider à assurer la sécurité de tous, tant dans le ciel qu’au sol. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

« Les services de police partout au pays voient à assurer la sécurité des collectivités. Les frappes laser visant les aéronefs compromettent la sécurité de tous et nous continuerons de les considérer comme des menaces graves. Nous travaillons avec nos partenaires pour nous assurer de pouvoir réagir à ces incidents et traduire les responsables en justice sans délai. »

Mario Harel
Directeur du Service de police de la Ville de Gatineau et président de l’Association canadienne des chefs de police

« Diriger un laser vers un aéronef représente un risque considérable pour la sécurité tant des pilotes que des passagers. L’ALPA travaille depuis des années avec le gouvernement fédéral et des intervenants de l’industrie afin de sensibiliser le grand public à cet important enjeu. Nous sommes fortement en faveur des efforts concertés misant sur l’éducation, la production de rapports, l’application de la loi et la technologie au profit de la sécurité du transport aérien. »

Dan Adamus, commandant de bord
Président, Air Line Pilots Association Canada

« Les frappes laser visant les aéronefs sont une préoccupation majeure et grandissante. La PPO prend ces gestes très au sérieux. Si elles sont identifiées, les personnes responsables devront répondre de leurs actes. »

Brad Blair
Sous-commissaire de la Police provinciale de l’Ontario, commandant provincial de Sécurité de la circulation et soutien opérationnel